in

Chapitre 6 – L’appréciation d’une situation économique

MES EPREUVES PROFIL

Chapitre 6 – L’appréciation d’une situation économique

Exercice 1 : En mai 2015, la confiance des ménages se replie légèrement (- 1 point)

1) Quels indicateurs sont utilisés pour appréhender la confiance des ménages ?

Le niveau de consommation ou d’épargne qui, suivant les tendances, montre le degré de confiance des ménages en l’avenir.

2) Les anticipations futures des agents ont-elles une influence sur leur confiance ? Argumentez.

Oui, le niveau de vie anticipé va influencer la consommation. La crainte du chômage affecte la consommation et favorise l’épargne, le faible niveau d’inflation laisse anticiper de nouvelles hausses des prix et rend les ménages prudents.

Exercice 2 : Indicateurs structurels

1) Quels sont les objectifs des indicateurs structurels mis en place par la Commission européenne ?

Les objectifs de la Commission européenne sont de réaliser des progrès en matière d’emploi, d’innovation, de réformes économiques, de cohésion sociale et d’environnement.

2) Regroupez ces 14 indicateurs en 3 ou 4 grands objectifs économiques.

•   Emploi/formation : taux d’emploi, emploi des séniors, niveau d’éducation, emploi régional, chômage de longue durée.

•   Environnement : émission de gaz à effet de serre, intensité énergétique, volume de fret.

•   Croissance économique/innovation : PIB/hab, productivité, dépense en R&D, niveau des prix, investissement des entreprises.

•  Social : risque de pauvreté.

Exercice 3 : Investissement : comment utiliser les mesures Valls ?

1) Rappeler la définition de l’amortissement.

L’amortissement comptable d’un investissement d’entreprise est l’étalement de son coût sur sa durée d’utilisation.

2)  Expliquez  l’objectif  et  le  fonctionnement  du  suramortissement  proposé  aux entreprises.

À partir d’un certain montant d’investissement et suivant certaines conditions, les entreprises pourront déduire de leur bénéfice imposable, progressivement et sur toute la durée d’utilisation du bien, 140 % du montant de leurs investissements productifs – contre 100 % auparavant –, ce qui entraînera une baisse mécanique de leurs impôts sur les sociétés.

LIRE AUSSI  Chapitre 10 – La régulation du marché mondial des biens et services

Il s’agit donc d’un encouragement à l’investissement par le biais d’une réduction d’impôt.

3) Le coup de pouce du gouvernement aura-t-il toujours l’effet escompté ?

Selon un avocat fiscaliste, cette mesure ne persuadera pas les entreprises qui n’avaient pas prévu d’investir : « Les sociétés n’investissent pas en fonction d’incitation fiscale mais en fonction de l’état de leurs carnets de commandes ».

Par ailleurs, l’effet de la mesure ne sera que conjoncturel et de courte durée, l’instabilité fiscale restera toujours un frein à l’investissement.

Exercice 4 : Le FMI conforte la prévision de croissance de la France pour 2015

1) Rappelez la définition du taux de croissance. Comment devrait-il évoluer ?

Le taux de croissance est la variation positive du PIB. Son évolution devrait être réduite de moitié, à 0,4 %, par rapport aux prévisions.

2) Quels liens faites-vous entre le taux de croissance, les rentrées fiscales et les dépenses sociales ?

Un taux de croissance suffisamment élevé favorise la production et la création d’emplois, donc des entrées fiscales pour l’État.

Par contre, une croissance faible voire inexistante risque d’entraîner du chômage, la baisse

des entrées fiscales et la hausse des dépenses sociales (chômage).

3) Pourquoi le FMI est-il pessimiste sur les évolutions futures du taux de croissance ?

Le FMI craint que la zone euro ne parvienne pas à accélérer le rythme de sa croissance, il faudrait que la BCE continue à soutenir l’économie jusqu’au rachat de la dette si nécessaire. Le FMI a revu à la baisse les taux de croissance de l’UEM.

Exercice 5 : Le taux d’épargne des ménages français en baisse au dernier trimestre

2014

1) Distinguez le revenu disponible du pouvoir d’achat des ménages.

Le revenu disponible brut est le revenu à la disposition des ménages pour consommer et épargner. Il comprend l’ensemble des revenus d’activité, des revenus du patrimoine et les prestations sociales, auxquels sont soustraits les impôts directs et les cotisations sociales.

LIRE AUSSI  Cours Terminale SES, Chapitre 1: La gestion du personnel

Le pouvoir d’achat du revenu disponible dépend des prix à la consommation (inflation).

2) D’où provient la baisse du taux d’épargne des ménages ?

Selon l’Insee, ce recul s’explique par l’augmentation de la consommation des ménages, de la baisse de leur pouvoir d’achat et de leur revenu disponible mais aussi par la hausse des impôts.

Exercice 6 : Forte reprise de la consommation des ménages au 1er trimestre 2015

1) Quelle est l’origine de la hausse de la consommation des ménages ?

La hausse de la consommation des ménages provient de la consommation en biens durables et en énergie.

2)  Pourquoi  une  augmentation  de  la  consommation  des  ménages  est-elle  de  bon

augure ?

Cette augmentation est de bon augure car elle est signe de reprise économique.

Exercice 7 : Demain, le monde sera low cost

1) Qu’est-ce qu’une offre low cost de la SNCF ?

La SNCF propose Ouigo : une offre de TGV duplex low cost.

La capacité d’accueil en voyageurs augmente, les bagages supplémentaires sont payants, il n’y a pas de service à bord, l’offre tarifaire est simplifiée et les prix sont réduits.

2) Quels sont les secteurs touchés par l’offre low cost ?

Le transport aérien, l’hôtellerie, l’automobile et le monde du luxe.

3)  Jusqu’en  2008  quelles  sont  les  stratégies adoptées  par  les  entreprises face  aux différentes périodes évoquées ?

De 1945 à 1970 (« Trente glorieuses »), les entreprises visent juste à répondre à la forte demande en biens d’équipements comme de consommation.

Elles doivent pouvoir détenir les facteurs de production nécessaires pour faire face à la demande.

Elles pratiquent des stratégies de coûts-volume basées sur la standardisation de la production et les économies d’échelles.

LIRE AUSSI  Chapitre 2 – Le marché financier et son rôle économique

Après 1973 (choc pétrolier), le taux élevé d’équipements des ménages et la crise économique ralentissent la demande dans les pays développés.

Face à la baisse de la demande et la hausse de la concurrence, les entreprises cherchent à se

différencier (marketing, innovation…).

4) Comment ont réagi les entreprises face à la crise de 2008 et aux nouvelles exigences des consommateurs ?

La  crise  de  2008  et  ses  conséquences  conduisent  les  consommateurs  à  changer  de comportement d’achat.

Certaines  entreprises  accentuent  la  différenciation et  la  montée  en  gamme,  tandis  que d’autres proposent des produits de base.

L’offre low cost propose un prix très compétitif mais, à la différence du discount, elle

combine fiabilité et sécurité et un bon rapport qualité/prix.

La situation économique

Avez-vous compris ?

Caractéristiques : état de variables économiques et sociales dans un cadre géographique donné.

Résulte d’ajustements culturels au niveau de l’emploi, du commerce extérieur, des prix, des ressources naturelles et humaines, etc.

Caractéristiques : par des institutions (Insee, OCDE, FMI)

• Au niveau du court terme (inflation, chômage, etc.)

• Au niveau du long terme (R&B, ouverture internationale, etc.)

Aprréciation de la situation dans un cadre européen

Paramètres d’évaluation :

• déséquilibres (fréquence, etc.)

revenus des agents (variables, etc.)

• niveau de l’emploi (instable, etc.)

• situation des finances publiques (préoccupante, etc.)

• situation des États partenaires (variable, etc.) Conséquences :

• pour les ménages (niveau de consommation, taux d’épargne, etc.)

• pour les entreprises (niveau d’investissement, stratégies, etc.)

• pour l’État (interventionnisme, etc.)

Nous vous accompagnons dans la préparation de vos EXAMENS OFFICIELS et CONCOURS en mettant à votre dispositions les derniers sujets des examens nationaux (G.C.ECAPBEPCPROBATOIREBACBTS,LICENCEMASTERDOCTORAT) et internationaux ainsi que les anciennes épreuves de concours d’entrée aux grandes écoles au Cameroun, en Côte d'ivoire, au Gabon, au Sénégal telles que: ENSEAMAU , ENAMENIEGIRICIFORDIDEENSETESSECIUTFGIFASAFMSBESSTICEGEMENSPENSPT,UCACENIET,POLICEMINE ET PONT , FMSPIIAFSMBEAMAC,CAFOP,INFAS Totalement gratuit sur notre site web. Ces sujets sont mis à votre disposition par les étudiants en Licence, en Master, en Doctorat et des Enseignants.

les anciens sujets des autres pays: BAC BURKINA FASOBEPC BURKINA FASO , BAC MALI,DEF MALIBAC GABONBEPC GABONBAC TOGOBEPC TOGOBAC BENINBEPC BENINBAC NIGERBEPC NIGERBAC SENEGALBFEM SENEGAL.

Nous sommes leader dans notre domaine, merci pour la confiance que vous mettez en Nous!!!!!

Cliquez ICI pour nous contacter directement

Written by mesepreuves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 + trois =

MES EPREUVES PROFIL

Chapitre 5 – La globalisation financière et l’accroissement des risques financiers

MES EPREUVES PROFIL

Chapitre 7 – Les politiques économiques conjoncturelles