RESTER INFORMER!!!, REJOIGNER MAINTENANT NOTRE GROUPE TELEGRAM

CLIC ICI POUR NOUS REJOINDRE

in

ÉPREUVE DE LITTÉRATURE OU CULTURE GÉNÉRALE: BACCALAURÉAT A – ABI

MES EPREUVES PROFIL

ÉPREUVE DE LITTÉRATURE OU CULTURE GÉNÉRALE

Le candidat traitera l’un des trois sujets au choix

Sujet de type 1 : Contraction de texte et discussion

De nombreuses théories ont été élaborées pour tenter de sortir l’Afrique de l’état d’arriération économique dans lequel l’avait plongée, selon les thèses dominantes au moment des indépendances, plus d’un demi-siècle d’exploitation coloniale. Au cours des années 60 – 70, l’Afrique a été un vaste champ d’expérimentation de modèles de développement. Elle l’est encore aujourd’hui. Croissance industrielle par étapes, protectionnisme, intégration économique hier, ajustement structurel aujourd’hui, autant de concepts qui ont façonné le paysage économique africain et qui désormais, font partie de la littérature spécialisée.

Cette recherche constante de solutions et la mise en œuvre de stratégies politiques et économiques adaptées avec plus ou moins de rigueur au contexte africain n’ont pourtant pas abouti à la résolution des problèmes fondamentaux du sous-développement de l’Afrique. Tout semble indiquer, au contraire, que leur application en termes de politiques de développement ont plutôt entraîné des « processus de paupérisation ou de marginalisation de certains groupes sociaux » (et non des moindres, numériquement parlant) et accentué l’ampleur du déficit de développement dont souffrait déjà l’Afrique à l’aube des indépendances. Doit-on attribuer à la théorie les échecs des politiques économiques de ces trente dernières années ?

Les concepts et les politiques qui ont déterminé les stratégies de développement en Afrique méritent d’être remis en question. Il serait cependant injuste d’en attribuer la seule responsabilité à la théorie et d’ignorer que les pouvoirs qui ont eu la charge de les mettre en application ont bien souvent abusé des concepts que les théoriciens avaient mis à leur portée. En effet, la crise du développement en Afrique, ce n’est pas seulement la crise de la théorie économique du développement. C’est aussi et surtout la conséquence de la crise des pouvoirs symbolisée d’une part, par l’effritement de la puissance de l’État et d’autre part, par l’émergence de plus en plus visible d’activités parallèles que la théorie identifie comme secteur informel.

On est en droit de s’interroger aujourd’hui sur les raisons de l’improductivité de la pensée économique et sur l’inefficacité des modèles de développement élaborés au début des années 60. Face à la dégradation constante des économies africaines, il convient de reconnaître aujourd’hui que les spécialistes du développement ne semblent guère armés pour trouver les réponses adéquates à la misère grandissante du continent.

Quand on se penche attentivement sur la littérature courante traitant des problèmes du développement, on se rend compte qu’il y a non seulement crise des systèmes économiques mais aussi et surtout crise de la pensée. La période d’euphorie intellectuelle du début des années 60 et du milieu des années 70 qui avait vu fleurir différentes théories économiques prometteuses semble aujourd’hui révolue. La pensée économique apparaît stérile et incapable d’élaborer des modèles complets embrassant toutes les sphères de la vie économique et sociale. Cette incapacité apparaît encore plus évidente à un moment où, d’une part, les mutations de l’économie mondiale consacrent les principes de la libéralisation comme étant le fondement de toute stratégie économique et d’autre part, la globalisation des théories capitalistes néo-libérales nous acheminent vers un système uniforme de production et de consommation.

Les modèles économétriques[1] sur lesquels les plus grandes institutions financières internationales continuent de justifier leur philosophie d’assistance au développement, restent encore dominés par une culture économique fondée sur l’utilisation excessive d’équations mathématiques sans référence historique et culturelle aux sociétés. Le développement c’est encore la croissance mesurée en termes quantitatifs. Le risque d’une rupture de la pensée (et de la fin du paradigme du développement) est donc plus présent que ne le laissent apparaître les discours politiques des dirigeants africains ou les stratégies d’ajustement proposées par les nouveaux économistes du développement opérant dans les institutions financières internationales.

          Édouard Makoto, L’Afrique par les Africains, utopie ou révolution ? L’Harmattan, 1996.

  1. Résumé / 8 pts

Ce texte comporte 644 mots. Résumez-le en 161 mots. Une marge de 16 mots en plus ou en moins est autorisée. Vous préciserez le nombre de mots utilisés à la fin de votre résumé.

  • Discussion / 10 pts

Édouard Makoto estime que la faillite du développement en Afrique est imputable à la fois à la crise de la théorie économique du développement et à celle des pouvoirs politiques. Ces deux facteurs suffisent-ils pour expliquer la gravité de la situation ? Vous répondrez à cette question dans un développement argumenté illustré d’exemples précis puisés dans votre culture.

  • Présentation / 2 pts

Sujet de type 2 : Commentaire composé

NIEDERMEYER

Très bien ! Mais je vous préviens, vous le regretterez amèrement ! Vous êtes l’instigateur et le chef de file du mouvement de révolte dirigé contre le gouvernement du Reich. Après avoir réussi à rendre vos frères Douala hostiles au pouvoir établi, vous avez embarqué les autres tribus dans une affaire qui ne les concerne pas…Vous avez envoyé des émissaires à Yaoundé, à Banyo, à Dschang, à Ngaoundéré, chez Fo-Nyonga à Bali, chez Tettang à Bagam et chez le sultan des Bamoun à Foumban. Vos messages demandaient à leurs destinataires d’entrer en rébellion contre nous. En outre, Martin Paul Samba et Madola qui, orchestrent la même campagne de soulèvement contre nous en pays boulou et batanga, sont vos partenaires les plus précieux. Vous avez élaboré un plan concerté pour demander des appuis extérieurs. Vous (il le pointe du doigt) avez  écrit aux Anglais et Samba aux Français pour leur demander de venir vous libérer de notre domination. Monsieur Dualla, cela s’appelle trahir l’Empereur et trahir l’État allemand ! Je vous ai rivé le clou, non ?

DUALLA MANGA

Pas du tout. Je commence par votre dernière accusation. Je ne me suis pas adressé aux Anglais pour qu’ils viennent nous sortir de vos griffes. Toutefois, j’avoue que l’idée m’a effleuré l’esprit à un moment donné, mais je l’ai vite abandonnée me disant que vous êtes du même bord. À votre place, ils auraient fait la même chose. Les Anglais et les Allemands, c’est bonnet blanc blanc bonnet.

En ce qui concerne mes frères Douala, je reconnais leur avoir répété à satiété ce dicton de chez nous : Moto te na lao[2] ; j’ai même souvent ajouté que la terre ancestrale ne migre pas, elle reste l’héritage de la descendance. Oui, tout au long de mon règne, j’ai exhorté mes frères à s’acquitter chaque jour de leur devoir envers l’histoire…

NIEDERMEYER

De quel devoir s’agit-il ?

DUALLA MANGA

Du devoir d’aimer et de protéger notre pays d’un amour sincère et profond, comme on aime et protège son enfant. Car, il ne faut pas l’oublier, c’est notre région qui a donné à notre pays le nom qu’il porte.

                                                                   David Mbanga EyombwanNgum a Jemea, Acte IV, scène 1.

Sans dissocier l’analyse de fond de celle de la forme, vous ferez de ce texte un commentaire composé. Vous pourrez, si vous le voulez, tout en étant attentif à l’énonciation, aux temps verbaux, aux types de phrases…, montrer comment la dictature incarnée par Niedermeyer  s’oppose  au patriotisme de Dualla Manga.

Sujet de type 3 : Dissertation

Dans La Métamorphose des Dieux (1957), André Malraux écrit : « L’œuvre surgit dans son temps et de son temps, mais elle devient œuvre d’art par ce qui lui [*] échappe. »

            Expliquez et discutez cette affirmation en appuyant votre raisonnement sur des exemples précis tirés des œuvres littéraires et, éventuellement, d’autres formes d’art.

  • [*] « lui » renvoie au temps.

[1] Traitement des données économiques par des moyens mathématiques.

[2] Moto te na lao : à chacun sa part

                                                                                                     

La Team ESPACE ACADEMIQUE vous accompagne dans la préparation de vos EXAMENS OFFICIELS et CONCOURS grâce aux contenus des épreuves, conseils pour réviser, sujets et corrigés.

Pour tous vos problèmes, laissez un message sur sur notre repondeur Whatsapp et nous repondons dans un bref délai.

Ne perdez plus assez de temps sur internet à chercher des ancienne epreuves de concours et des examens officiels. Notre équipe a déjà fait le travail à votre place. Dans ce site vous trouverez les derniers sujets des examens nationaux (G.C.ECAPBEPCPROBATOIREBACBTS,LICENCEMASTERDOCTORAT) et internationaux ainsi que les anciennes epreuves de concours d’entrée aux grandes écoles au Cameroun, en Côte d’ivoire, au Gabon, au Senegal telles que: ENSEAMAU , ENAMENIEGIRICIFORDIDEENSETESSECIUTFGIFASAFMSBESSTICEGEMENSPENSPT,UCACENIET,POLICEMINE ET PONT , FMSPIIAFSMBEAMAC,CAFOP,INFAS  Totalement gratuit sur notre site web. Ces sujets sont mis à votre disposition par les étudiants en Licence, en Master, en Doctorat et des Enseignants.

Pour les étudiants internationaux, télecharger les épreuves sur notre site les épreuves suivantes: BAC BURKINA FASOBEPC BURKINA FASO , BAC MALI,DEF MALI, BAC GABONBEPC GABONBAC TOGOBEPC TOGOBAC BENINBEPC BENINBAC NIGERBEPC NIGERBAC SENEGALBFEM SENEGAL.

Facebook: https://www.facebook.com/espaceacademique

Twitter: https://twitter.com/espaceacademiq2

Instagram: https://www.instagram.com/espaceacademique/

Quora: https://fr.quora.com/profile/Espace-Academique

Telegram: https://t.me/espaceacademique

Nous vous accompagnons dans la préparation de vos EXAMENS OFFICIELS et CONCOURS en mettant à votre dispositions les derniers sujets des examens nationaux (G.C.ECAPBEPCPROBATOIREBACBTS,LICENCEMASTERDOCTORAT) et internationaux ainsi que les anciennes épreuves de concours d’entrée aux grandes écoles au Cameroun, en Côte d'ivoire, au Gabon, au Sénégal telles que: ENSEAMAU , ENAMENIEGIRICIFORDIDEENSETESSECIUTFGIFASAFMSBESSTICEGEMENSPENSPT,UCACENIET,POLICEMINE ET PONT , FMSPIIAFSMBEAMAC,CAFOP,INFAS Totalement gratuit sur notre site web. Ces sujets sont mis à votre disposition par les étudiants en Licence, en Master, en Doctorat et des Enseignants.

les anciens sujets des autres pays: BAC BURKINA FASOBEPC BURKINA FASO , BAC MALI,DEF MALIBAC GABONBEPC GABONBAC TOGOBEPC TOGOBAC BENINBEPC BENINBAC NIGERBEPC NIGERBAC SENEGALBFEM SENEGAL.

Nous sommes leader dans notre domaine, merci pour la confiance que vous mettez en Nous!!!!!

Cliquez ICI pour nous contacter directement

Written by mesepreuves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 + 19 =

MES EPREUVES PROFIL

ÉPREUVE DE LANGUE FRANÇAISE:                                                                            

MES EPREUVES PROFIL

ÉPREUVE ZÉRO FRANÇAIS